31.12.16

Top 12 de 2016

Un dernier petit regard sur 2016 pour me rappeler mes coups de coeur à refaire...toujours difficile de n'en prendre que 12 (je sais pas comment je fais il y en aurait bien le double tant qu'à moi zut!). C'était notre première année entièrement végétarienne puisque nous avons commencé en novembre 2015 et sommes toutes, nous nous en sommes super bien sorties. Mon mari m'a avoué être heureux de ce choix et vouloir continuer sur cette lancée, les enfants s'y sont habitués rapidement, ont apprécié découvrir de nouveaux plats à base de légumineuses (ils sont fous des pois chiches maintenant entre autre chose!) et de tofu ce qui ne faisait pas partie aussi intégrante de leur vie auparavant (mais surtout ils n'ont pas trop rechigné devant leur assiette et je suis fière d'eux!) et puis moi ça m'a permis de découvrir un nouveau type de cuisine (végétarienne / végétalienne) auquel j'apprécie de plus en plus et dont je ne saurais plus me passer dorénavant, donc je continue en 2017! Comme quoi, tout est possible, et ce, avec 4 enfants! Vive la diversité! :-)

Janvier: Chili à la patate sucrée, haricots noirs et quinoa (parce que je l'ai fait bon nombre de fois durant l'année!)

Février: Chèvre croustillant aux pêches et aux amandes caramélisées (terriblement bon, cuisiné par mon chéri qui est arrivé à me faire aimer le fromage de chèvre, finalement!)


Mars: Biscuits vegan chocolat et avocat (qui a dit que l'avocat mélangé au chocolat c'était pas extra (et que ça ne goûtait pas surtout))!


Avril: Curry épicé de lentilles rouges (ou le curry à essayer à tout prix si ce n'est pas fait encore!)


Mai: Sauce à spaghetti au tofu fumé (parce que je l'ai fait tellement souvent en 2016, c'est notre
préférée!) - merci Gabrielle!


Juin: Petites boules de pizza farcis pepperoni (végé) et fromage (parce que ça se mange sans fin!)


Juillet: Végé burger aux lentilles et au riz brun (ou le 1er burger à essayer si vous n'avez jamais essayé de burger végé!)

Août:  Brownies au chocolat 2 étages (sans cuisson) (ou les meilleurs brownies à vie!)

Septembre: Pâtes à la sauce crémeuse à la courge et au gouda fumé (Mmmm divin gouda fumé!)

Octobre: Bol-smoothie déjeuner (parce que je l'ai fait et refait et re refait et qu'en 2017 j'inaugure une nouvelle section de smoothie et de bol smoothie sur mon blog, j'en suis fan!!)

Novembre: Croquettes de quinoa, pesto de poivrons rouges rôtis et oeufs pochés (ou un repas digne d'un restaurant!)

Décembre:  Biscottis double chocolat (parce que ceux-ci manquait à ma vie depuis 33 ans hi,hi!)

30.12.16

Bailey's maison (vegan)

Un fond de whisky retrouvé dans le fond d'une armoire au sous-sol, après m'être assuré qu'il était encore bon, ma première idée a été de me faire un Bailey's maison, ça faisait des lunes que je n'en avais plus bu (genre mes 20 ans) donc ça remonte. Dans ma recette, il n'y a pas de lait condensé sucré (type Eagle brand), pas de sirop de chocolat et pas de crème, et non, et pourtant il est hyper simple à réaliser, rapide et des plus délicieux. Il ne demande pas des ingrédients bien difficiles ou très recherchés : du lait de coco, du café, de la vanille et de la cassonade, tout ça, pour un résultat des plus crémeux, servi avec quelques glaçons, c'est divin!

Sur ces quelques mots, je vous dis "chin", bonne année à tous, profitez de ses beaux moments en famille et on se revoit en 2017!
Pour 2 1/4 tasses (sans compter le whisky):

2 conserves de lait de coco (ne pas prendre les allégé ou "sans gras")
1/2 tasse de café fort
3/4 tasse de sucre de noix de coco (si vous n'avez pas, cassonade)
1/4 c. à thé de poudre de vanille (d'un gousse, les graines) ou 1 c. à thé extrait de vanille
1/8 c. à thé sel 
1/2 tasse whisky

Ajouter le contenu des deux conserves de lait de coco à une casserole et fouetter les ingrédients restants à l'exception du whisky et chauffer à feu moyen. Porter à ébullition et fouetter occasionnellement pendant 20 minutes. Diminuer le feu à moyen-doux.  Si vous ne fouettez pas assez souvent il se formera une petite "peau sur le dessus. Si vous ne voulez pas qu'elle se forme fouettez fréquemment.
 
Après les 20 minutes,  laisser refroidir le mélange avant de le mettre au réfrigérateur.  Passez le au tamis puis versez le dans un bocal scellé, laissez le refroidir complètement pendant la nuit au réfrigérateur. Une fois refroidi, vous pouvez ajouter le whisky et conserver le mélange pendant 10 jours au réfrigérateur. Si vous voulez le congeler, n'ajoutez pas le whisky dans le mélange. Vous pourrez le rajouter dans chaque verre une fois dégelé. Si vous faites congeler, consommer dans les 2 mois. Le mélange se séparera quand réfrigéré ou décongelé, mais il suffit de le secouer avant de le servir sur de la glace. Vous pouvez également ajouter plus de whisky à chaque portion individuelle comme vous le souhaitez.Vous pouvez également choisir d'en ajouter un peu dans votre tasse de café!

Imprimer la recette

(Source: Hot for food

28.12.16

Biscottis double chocolat

Il y a des recettes qu'on fait pour la 1ère fois et notre réaction est la suivante: mais pourquoi est-ce que ça a manqué à ma vie depuis toutes ces années?! Celle-ci en est une. Ne me demandez pas pourquoi je n'ai jamais fait de biscottis auparavant, je ne sais pas, je n'y pensais juste pas mais misère que c'est bon cette affaire-là! ;-) C'est chocolaté, croustillant juste ce qu'il faut et trempé dans un bon café (moka par exemple, mon préféré) ou un latté, c'est du tonnerre. Les étapes sont simples, il y a quelque temps d'attente pour le refroidissement, la coupe, la seconde cuisson mais en somme, ça donne quelque chose dont on ne saura plus se passer dorénavant. Et le côté trempé dans le chocolat blanc fondu, à ne pas négliger, miam! J'en ai offert à ma famille et ils ont succombé également. Vive la gourmandise! :-)

Pour 25 à 30 biscottis:

1/2 tasse beurre ramolli
1/3 tasse cassonade tassée
1/3 tasse miel liquide
1/3 tasse poudre à cacao
2 c. à thé poudre à pâte
2 oeufs
1 c. à thé vanille
2 1/2 tasses farine
1/2 tasse amandes ou pacanes hachées finement, grillées
1/2 tasse brisures de chocolat mi-sucré (ici des minis)
4 oz (125g) chocolat blanc fondu et légèrement refroidi

Dans un grand bol, à l'aide d'un batteur électrique, battre le beurre jusqu'à ce qu'il soit crémeux. Ajouter la cassonade, le miel, le cacao et la poudre à pâte en battant jusqu'à ce que la préparation soit homogène. Incorporer les oeufs et la vanille en battant. Incorporer le plus de farine possible en battant à faible vitesse. Incorporer le reste de la farine à l'aide d'une cuillère de bois. Ajouter les amandes et les brisures de chocolat et mélanger.

Diviser la pâte à biscuits en deux portions. Sur une surface légèrement farinée, façonner chaque portion en un rouleau de 10 po (25 cm) de longueur. Mettre les rouleaux de pâte sur une grande plaque à biscuits tapissée de papier parchemin en les espaçant d'environ 8 cm et les aplatir à environ 8 cm de largeur. Cuire au centre du four préchauffé à 350 F (180 C) de 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit ferme et légèrement dorée. Déposer la plaque à biscuits sur une grille et laisser refroidir pendant 15 minutes.

Réduire la température du four à 300 F (150 C). Déposer les bandes de pâte refroidies sur une planche à découper. À l'aide d'un couteau dentelé, les couper sur le biais en tranches de 1 cm d'épaisseur (enlever la première tranche). Déposer les tranches de biscottis sur deux plaques à biscuits tapissées de papier parchemin en les espaçant d'environ 2,5 cm. Déposer une plaque à biscuits sur la grille supérieure du four et l'autre sur la grille inférieure et poursuivre la cuisson de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que les biscottis soient dorés et croustillants (retourner les biscottis et intervertir et tourner les plaques à la mi-cuisson). Déposer les plaques à biscuits sur des grilles et laisser reposer pendant 5 minutes. Déposer les biscottis sur les grilles et laisser refroidir complètement.

Si désiré, tremper un des côtés longs des biscottis refroidis dans le chocolat blanc fondu et les déposer sur une feuille de papier ciré. Laisser reposer jusqu'à ce que le chocolat soit ferme.

Imprimer la recette

(Source: Coup de pouce biscuits - 2009)

27.12.16

Tourtière au millet végétalienne

Quand je vous aie présenté mon ragoût de boulettes végé l'autre jour, c'était sans dire que j'allais m'attaquer à un autre classique du temps des fêtes ici au Québec : la fameuse tourtière. Oui messieurs, dames, le tout, sans viande. Des regrets? AUCUN. Dans cette tourtière, c'est du millet (oui du millet, pas bon que pour les perruches!), des champignons et des pommes de terre que vous retrouverez, rehaussé des épices traditionnelles que nous mettons tous dans nos tourtières. La pâte à tarte est également quelque chose : déjà je dois dire que je ne suis pas une "tripeuse" des pâtes à tarte, j'aime qu'elle soit légère, pas trop épaisse, pas trop grasse, qu'elle ne se défasse pas en miettes, bref, exigeante la fille hein! J'ai désormais trouvé celle que je ferais à partir de maintenant le tout sans beurre et quel plaisir de la travailler, un jeu d'enfant. Dans ce pâté, il n'y a pas 2 pâtes à tarte mais bien une seule et on vient refermer le tout à la manière "rustique", j'aime tellement ce côté, c'est plus "cute" je trouve et ça fait plus "home made". Enfin, tout ça pour vous dire : WOW! C'est du tonnerre cette tourtière, une fois cuite, vous pourrez constater par vous même que la texture intérieure ressemble et se rapproche dangereusement de la viande. Et si vous accompagnez ce joli pâté d'une sauce style "gravy" vegan à tomber par terre je vous assure que vous voudrez refaire cette version sans viande encore et encore. À noter qu'elle est encore meilleure réchauffée. Une recette à conserver dénichée juste ici.
 Pour 8 portions:

1 tasse de millet
1 ½ tasse de bouillon de légumes 

Garniture au millet

2 oignons
3 gousses d’ail
250 g de champignons (j’ai utilisé des champignons de Paris)
2 patates en petits cubes
2 cuillères à soupe de sauce soya
1 ½ cuillère à soupe de sauce Worcestershire végétalienne (si vous n’en trouvez pas, remplacez par de la sauce soya sinon disponible chez Avril)
1 cuillère à soupe de levure alimentaire (facultatif)
1 cuillère à thé d’épices à steak
1 cuillère à thé de moutarde sèche
½ cuillère à thé de piment de la Jamaïque (ou tout-épices)
½ cuillère à thé de muscade
½ cuillère à thé de cannelle  

Pâte brisée

500 g de farine tout usage (environ 2 ½ tasse, vous pouvez faire moitié blé entier, moitié tout-usage)
2 cuillères à thé de poudre à pâte
Une pincée de sel
¼ de cuillère à thé de muscade
100 ml d’huile de canola
150-200 ml d’eau froide
 Mélanger les ingrédients secs de la pâte. Ajouter l’huile et mélanger avec les doigts jusqu’à ce que des petits grumeaux se forment. Ajouter environ 200 ml d’eau et bien mélanger à la main. Ajouter le reste de l’eau si nécessaire. Pétrir jusqu’à la formation d’une belle pâte lisse. Mettre de côté. Bien rincer le millet. Le mettre dans une petite casserole à feu élevé et faire dorer quelques minutes. Ajouter le bouillon de légumes et porter à ébullition. Réduire à feu doux et laisser mijoter une dizaine de minutes. Gonfler à la fourchette et réserver hors du feu.

À l’aide d’un robot culinaire, idéalement, hacher finement les oignons, l’ail et les champignons, une petite quantité à la fois. Couper les patates en tout petits cubes (environ 1 tasse et demie). Dans une poêle, faire chauffer un peu d’huile à feu vif. Ajouter tous les légumes et faire revenir 5-10 minutes jusqu’à ce qu’ils aient libéré leur eau et qu’elle soit évaporée. Fermer le feu, ajouter le millet cuit, les sauces et les épices et bien mélanger. Réserver hors du feu.

Préchauffer le four à 350F (180C). Sur une surface de travail propre et enfarinée, rouler la pâte en un grand disque mince. La replier sur le rouleau et la déposer délicatement au fond d'un moule de 24cm. Répartir la garniture au fond et replier la pâte pour créer une tarte rustique. Couper le surplus de pâte pour éviter d’avoir trop d’épaisseur. Badigeonner d’un peu d’huile pour la dorure (j'ai badigeonné de lait de soya). Cuire sur la grille du centre du four pendant environ 45 minutes. Sortir du four et laisser refroidir un peu avant de démouler.

Imprimer la recette

23.12.16

Carrés chocolatés aux canneberges

Une dernière petite bouchée pour terminer mon petit et bien rempli "colis" gourmand afin d'offrir à ma famille ce dimanche, quelque chose de chocolaté, sucré naturellement par le sirop d'érable et gourmand en même temps et qui m'a permis, par cette occasion, de découvrir le quinoa soufflé que j'avais acheté au Avril il y a un mois et que je n'avais pas encore eu le temps d'utiliser pour une autre recette. Je suis consciente que vous n'avez pas tous du quinoa soufflé chez vous et que vous vous demandez, peut-être, si vous pourriez réaliser cette recette avec des céréales de riz soufflé (rice krispies) mais je ne sais pas quoi vous répondre car je ne l'ai pas testé moi-même. Le quinoa soufflé est moins croustillant et donc plus tendre que le riz soufflé et plus petit également donc peut-être que si vous voulez l'essayer avec des céréales de type "Rice Krispies" y aller doucement avec la quantité de 2 tasses indiquées afin d'incorporer réellement la bonne quantité. Sinon, toute la famille a beaucoup aimé (on a conservé la moitié pour faire nos gourmands!) et ils sont disparus en un seul repas, vraiment une belle gourmandise pour le temps des fêtes.

En parlant de temps des fêtes, JOYEUX NOËL À TOUS et on se retrouve la semaine prochaine pour une semaine de gourmandise...mais moins de sucré, promis! ;-)
1/2 tasse d’huile de noix de coco
1/2 tasse de cacao
6 c. à soupe de sirop d’érable
1 c. à thé d’extrait de vanille
2 tasses de quinoa soufflé
1/4 tasse de canneberges séchées, coupées en petit morceaux

Dans une casserole, faire fondre l’huile de noix de coco à feu doux. Ajouter le cacao, bien mélanger.
Ajouter le sirop d’érable, la vanille et les morceaux de canneberges. Mélanger et retirer du feu.
Incorporer le quinoa soufflé puis étendre dans un moule 9″ x 5″ (23cm x 13cm) et réfrigérer une heure. Couper en carré d’environ 1 pouce (2,5cm)  et conserver au frigo jusqu’au moment de servir.

Imprimer la recette

(Source: Dans la cuisine de Nathalie)

22.12.16

"Ferrero rocher" maison

Je devais faire ces Ferrero rocher l'année dernière afin de les offrir à ma famille et puis, comme à chaque année, je dois "sacrifier" quelques recettes et les reporter à plus tard car j'en ai trop et ça ne rentre plus dans les petites boîtes cadeaux donc j'essaie de me limiter à 3 ou 4 nouvelles recettes gourmandes mais pas facile de m'arrêter une fois que je suis lancé, je carbure aux gourmandises durant cette période de l'année (ceci ne veut pas dire que je passe mon temps à en manger, bien au contraire) je prends grand plaisir à découvrir de nouvelles recettes, à les tester, les réaliser, en goûter une et les glisser ensuite dans des paniers gourmands. J'en fais pour mes enfants également à la maison, souvent je double la recette pour qu'eux aussi ait leur part de petites douceurs, c'est Noël pour tout le monde n'est-ce pas?! Les Ferrero rocher, c'est un grand amour entre moi et eux, chaque années, je m'en fais offrir une boîte ( ou 2) vraiment, j'en suis folle. De les réaliser à la maison avec que des ingrédients simples était donc de mise et obligatoire afin d'avoir sous la main cette gourmandise irrésistible. Je n'irais pas jusqu'à dire que ça goûte pareil mais c'est tout de même complètement décadent et gourmand. Le riz soufflé est de mise, ça rajoute totalement un petit effet croustillant et similaire à la vraie version. Un beau coup de coeur à offrir et à s'offrir en cette période de l'année signée cuisine futée.
Pour 16 à 18 portions:

18 noisettes entières
3/4 tasse de noisettes entières
1/2 tasse de dattes dénoyautées
1/4 tasse de beurre de noisettes (ici j'ai utilisé le beurre que j'avais sous la main (vu le prix!) donc du beurre d'amandes
1/2 tasse de riz soufflé
1 tasse de pastilles de chocolat noir (ou 180 g / 6 oz de chocolat noir à cuisson de type Baker)

Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin. Réserver les 18 noisettes entières pour le centre des Ferrero Rocher. Au robot culinaire, hacher grossièrement le reste des noisettes. Réserver 1/4 tasse de noisettes concassées pour la garniture. Moudre le reste des noisettes en une fine poudre. Ajouter les dattes et le beurre de noisettes et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et crémeuse . Il ne doit pas y avoir de morceaux de dattes visibles.

Dans un petit bol allant au four à micro-ondes, faire fondre le chocolat environ 1 minute 30 secondes au four à micro-ondes. Remuer chaque 30 secondes. Ne pas trop cuire. Façonner 18 petites boules avec environ 1/2 c. à soupe de la préparation aux dattes et en intégrant une noisette au centre de chaque boule. Déposer le riz soufflé dans une assiette. Rouler les boules dans les céréales en pressant fermement pour les faire coller.

Enrober les boules de chocolat fondu puis les déposer sur la plaque de cuisson. Saupoudrer de noisettes concassées les boules enrobées de chocolat. Laisser reposer à la température ambiante jusqu’à ce que le chocolat soit bien figé. Se conserve 7 jours dans un contenant hermétique à la température ambiante.

Variante

En cas d’allergie, remplacez le beurre de noisettes par le beurre de pois ou de soya et les noisettes, par les graines de soya grillées.

Imprimer la recette

20.12.16

Truffes aux bleuets sans produits laitiers

Vous cherchez un cadeau à offrir au professeur de votre enfant mais vous ne savez pas, tout comme moi, si elle est allergique à quoi que ce soit. Pas de problème, ces truffes viennent à votre rescousse. Elle ne contiennent que 2 ingrédients soient une purée de bleuets et du chocolat noir, pas bien compliqué pour un résultat aussi optimal. La texture est aussi parfaite que si vous y aviez mis de la crème, vraiment un délice. CEPENDANT, si vous recherchez une truffe qui goûte le bleuet ET le chocolat, celle-ci ne vous fera peut-être pas plaisir car elle goûte à peine le bleuet. La purée de bleuet ici sert surtout à remplacer la crème afin d'obtenir la même texture. Comme j'en ai goûté une avant de les offrir (quand même hein!) pour ma part je n'ai pas été déçue du tout bien au contraire, j'aurais voulu qu'il y en ait encore plus pour nous alors je pense même refaire celles-ci bientôt car elles sont fameuses. Une jolie recette signée Ricardo.
Pour 2 douzaines:

225 g de chocolat noir sans produits laitiers, haché
1 tasse de bleuets surgelés, décongelés
1 tasse de cacao, tamisé  (j'ai utilisé moins que cette quantité ici)

Dans un bol, placer le chocolat. Au petit mélangeur, réduire les bleuets en purée lisse. Au-dessus d’une petite casserole, passer la purée au tamis fin. Vous obtiendrez 1/2 tasse. Jeter les graines.
Porter la purée à ébullition. Verser la purée bouillante sur le chocolat. Laisser fondre 3 minutes sans remuer. À l’aide d’un fouet, mélanger jusqu’à ce que la ganache aux bleuets soit lisse et homogène. Répartir dans un plat en verre carré de 20 cm (8 po). Réfrigérer 2 heures ou jusqu’à ce que la ganache soit ferme. Tapisser une plaque à biscuits de papier parchemin.

À l’aide d’une cuillère, prélever environ 1 c. à soupe de ganache pour chaque truffe. Façonner en boule avec les mains enrobées de cacao. Déposer sur la plaque et congeler 1 heure ou jusqu’à ce que les truffes soient fermes (voir note). Dans un bol, placer le cacao. Rouler les truffes, une à la fois, dans le cacao et les déposer sur la plaque. Laisser prendre 3 heures ou toute une nuit au congélateur. Laisser tempérer légèrement avant la dégustation. Les truffes se conservent environ 3 mois au congélateur dans un contenant hermétique.

Note

Ces truffes sans produits laitiers sont plus tendres que les truffes classiques.

Imprimer la recette

19.12.16

Ragoût de boulettes (végé)

Ahhh le bon vieux ragoût de boulettes du temps des fêtes, vous allez certainement en manger dans quelques jours, je suis pas mal certaine que c'est aussi une tradition dans votre famille autant que dans la nôtre n'est-ce pas? ET POURTANT, il y a moyen de laisser les traditions en place en ne mangeant pas de viande du tout et en retrouvant exactement le même goût que nous connaissons tous. Vous embarquez? Je vous promets, ce ragoût est EXTRA, pareil que la version contenant du porc, veau ou boeuf haché et il ne contient que...des lentilles et des champignons...sans oublier une sauce à ragoût faites maison complètement divine. Qui a dit que de manger végé c'était plate ou si différent que ça, et je ne sacrifie ni le goût, ni le plaisir. Juste du bonheur et un plat à la hauteur de mes attentes et de mes souvenirs d'enfance surtout. Essayez-le, je vous promets qu'il vous surprendra, c'est certain, il est parfait!

Pour environ 25 à 30 boulettes:

1  tasse de lentilles vertes ou brunes, sèches
2½ tasses de bouillon de légumes
1 feuille de laurier
1  oignon jaune coupé en dés
2  gousses d’ail hachées
8  onces de champignons de Paris
½  tasse de farine d’avoine (flocons d'avoine (pas à cuisson rapide) passé au robot)
2  c. à soupe de graines de lin moulues
1  c. à soupe de levure alimentaire
1  c. à thé d’herbes de Provence (ici fines herbes)
½ c. à thé de paprika fumé
¼ c. à thé de clou de girofle moulu
½ tasse noix de Grenoble hachés
Sel & poivre

Placer les lentilles dans un chaudron avec la feuille de laurier et le bouillon de légumes et porter à ébullition Laisser mijoter de 12 à 15 minutes et bien égoutter. Faire revenir l’oignon dans un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il soit transparent. Ajouter les champignons et cuire 3 minutes de plus
Ajouter l’ail et remuer pendant 2 minutes

Placer tous les légumes cuits (oignons, ail et champignons) dans la jarre du robot culinaire avec les lentilles, la farine d’avoine, les graines de lin, la levure, les herbes de Provence et autres épices Laisser tourner jusqu’à ce que l’ensemble du mélange soit broyé, mais pas en purée. Transférer dans un grand bol et ajouter les noix de Grenoble hachée. Mélanger tous les ingrédients et avec les mains, façonner des petites boules rondes. Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin pour y déposer les petites boulettes. Enfourner à 350º F (180 C) pendant 20 minutes. Tourner les boulettes et laisser cuire l’autre côté encore 10 minutes.

 Sauce brune

4  tasses de bouillon de légumes
½ tasse de farine grillée
3  c. à soupe de tamari (ou sauce soya)
½ c. à thé d’origan
¼ c. à thé de piment de la Jamaïque moulu
une pincée de clou de girofle moulu
poivre au goût

Faire griller (à feu moyen) la farine dans une poêle antiadhésive jusqu’à ce qu’elle soit dorée et réserver (environ 5 minutes ici). Faire chauffer les ingrédients de la sauce (sauf la farine grillée) et laisser mijoter. Épaissir tranquillement la sauce en saupoudrant la farine grillée jusqu’à épaississement, à votre goût. (j'ai ajouté la farine grillé "à froid" en même temps que les autres ingrédients et j'ai épaissis ma sauce graduellement à feu moyen pour éviter qu'il y ait des grumeaux).

Préparation finale du ragoût

Réchauffer les boulettes dans la sauce brune de 10 à 15 minutes juste avant de servir. Servir avec des pommes de terre, des betteraves et des légumes colorés.

Imprimer la recette

(Source: L'armoire du haut)

16.12.16

Pain canneberges et orange

J'aime offrir pendant la période des fêtes un pain aux canneberges à mes parents, ils aiment beaucoup et je leur en fait un différent à chaque fois (ici ou ici), ça me permet d'en tester un nouveau plus souvent! Au lieu de faire comme d'habitude et d'y intégrer du chocolat, mon choix s'est porté sur l'orange car je trouve qu'elle se marie à merveille avec cette petite baie fruitée rouge. Vous auriez très bien pu y ajouter des pépites de chocolat et/ou des pacanes hachées au goût mais je l'ai préféré "naturel" ainsi surtout avec le petit "glaçage" à l'orange, je voulais que ça goûte l'orange et la canneberge, juste ça. C'est gagné! Il était si délicieux que j'ai dû prendre la photo en catastrophe alors qu'il en restait seulement la moitié. Pas grave, c'était un test pour ici (et il a passé le test!), je vais en faire un autre pour emmener dans ma famille la semaine prochaine. ;-) À noter que j'ai fait une version sans produits laitiers (lait de soya) et sans oeufs mais vous pouvez la faire tel qu'inscrit ci-dessous.
Pour le pain
 
1 1/2 tasse de farine tout usage 
1/2 cuillère à thé de sel
1 cuillère à thé de poudre à pâte
1 tasse de sucre granulé
Zeste de 1 grosse orange
3/4 tasse de babeurre (ou lait ordinaire - ici lait de soya)
1/2 tasse de canola ou d'huile végétale
2 gros œufs légèrement battus (ici 2 oeufs de lin: 2 c. à tab de graines de lin moulus + 5 c. à tab eau)
1 cuillère à soupe de jus d'orange 
1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille
1 tasse de canneberges fraîches
 
Pour le glaçage à l'orange
 
1 tasse de sucre en poudre (à glacer)
1 1/2 c. à soupe de jus d'orange frais
1 cuillère à thé de zeste d'orange

 Préchauffer le four à 350 ° F (180 C). Pulvériser un moule à pain de 8 1/2 x 4 1/2 avec un aérosol de cuisson et réserver. Dans un grand bol, fouetter ensemble la farine, le sel et la levure chimique. Dans un petit bol, mélanger le sucre et le zeste d'orange. Frotter avec vos doigts jusqu'à ce qu'ils soient parfumés. Fouetter dans le mélange de farine. Mettre de côté.
   
Dans un bol moyen séparé, mélanger le babeurre (ou lait ordinaire ou lait de soya), l'huile, les œufs (ou oeufs de lin), le jus d'orange et la vanille. Ajouter lentement les ingrédients humides aux ingrédients secs. Remuer jusqu'à ce que combiné. Incorporer les canneberges. Verser la pâte dans le moule à pain préparé.
   
Cuire au four pendant 70-75 minutes, ou jusqu'à ce que le cure-dent sort propre. Si votre pain commence à devenir trop brun recouvrir avec un morceau de papier d'aluminium sur le dessus pour terminer la cuisson. J'ai fait cela pendant les 10 dernières minutes de la cuisson (et la durée totale de cuisson était plus entre 50 à 60 minutes ici).
 
Retirer le pain du four et le placer sur une grille de refroidissement et laisser refroidir pendant 15 minutes. Passer la lame d'un couteau sur les côtés du pain. Retirez délicatement le pain du moule. Laisser refroidir complètement sur une grille.
   
Pendant que le pain refroidi, faites le glaçage à l'orange. Dans un petit bol, mélanger le sucre en poudre (à glacer), le jus d'orange et le zeste d'orange. Fouetter jusqu'à consistance lisse. Verser le glaçage sur le pain. Couper et servir.

Imprimer la recette

(Source: Two peas and their pod)

14.12.16

Bonshommes au pain d'épices

Sans oeufs et sans produits laitiers, ces petits bonshommes gourmands (et remplis de bonbons - pas ma faute, c'est les blanches mains de 2 de mes cocos qui se sont amusés comme des fous à les décorer!) sont parfaits si vous avez des enfants intolérants à ceux-ci et, bien entendu, sans négliger le goût puisqu'ils sont un peu croustillants et moelleux à la fois en leur centre, vraiment un délice. Mes enfants se sont littéralement "pitchés" dedans, pas juste pour les décorer mais pour les manger. J'ai dû les "tartiner" de glaçage partout car ils voulaient coller des bonbons sur tout le bonhomme mais il y aurait eu possibilité de s'amuser avec une poche à douille pour en faire de petits visages entre autres choses mais bon ce sera pour une prochaine fois car mes cocos étaient trop pressés à les décorer et à les manger! Une belle activité à faire avec vos petits chéris durant la période des fêtes! :-)
Pour une vingtaine de bonshommes:

1⅓ tasse de farine de blé entier  
¾ tasse de farine tout usage 
½ c. à table de poudre à pâte 
1 c. à thé de bicarbonate de soude 
½ c. à table de cannelle 
2 c. à thé de gingembre 
½ c. à thé de muscade 
½ c. à thé de clou de girofle moulu
½ tasse d'huile de noix de coco (vous pouvez essayer avec du beurre si vous n'en avez pas)
½ tasse + 1 c. à soupe de sucre de canne (ou cassonade) 
¼ tasse d'eau 
½ tasse de mélasse de fantaisie (blackstrap n'est pas recommandé) 
½ c. à thé de vanille

Dans un bol de taille moyenne, mélanger les farines, la levure chimique, le bicarbonate de soude, la cannelle, le gingembre, la muscade et les clous de girofle. Mettre de côté. Dans un grand bol, mélanger l'huile de noix de coco et la cassonade.  Battre pendant 1-2 minutes jusqu'à ce que le mélange soit léger. Ajouter l'eau, la mélasse et la vanille, battre pendant encore 30 secondes pour bien mélanger.

Ajouter graduellement le mélange de farine au mélange de sucre crème, battant pour combiner. Envelopper la pâte dans une pellicule plastique et réfrigérer pendant une nuit (ou pendant au moins 2 heures). Avant de rouler, laisser reposer la pâte à température ambiante pendant 30 minutes à 1 heure. Préchauffer le four à 325 F. Rouler la pâte directement sur du papier parchemin. La pâte doit être ¼ "d'épaisseur Utilisez des coupe-biscuits pour découper la pâte, utilisez une spatule plate pour enlever doucement la pâte en excès. Toute la pâte doit être utilisé.

Cuire au four pendant 8-10 minutes, jusqu'à ce que les biscuits soient légèrement dorés autour des bords et à peine ferme au centre.Laissez-les refroidir complètement avant de les décorer. Rangez-les dans un contenant hermétique pour conserver la texture moelleuse de ceux-ci.
     Glaçage royal
      
    2 tasses de sucre en poudre (à glacer)
    3½ c. à soupe de lait de soya (ou lait ordinaire)
    4 c. à thé de sirop de maïs doré

    Dans un petit bol, battre ensemble le sucre en poudre et le lait de soya jusqu'à consistance lisse.
    Ajouter le sirop de maïs et continuer à battre jusqu'à l'obtention d'un glaçage lisse et brillant.
    Séparer dans des bols et ajouter du colorant alimentaire si désiré.  Glacer les bonshommes tel que désiré ou les décorer à l'aide d'une poche à douille.

    Imprimer la recette

    (Source: I love vegan)

    12.12.16

    Parfaits pour le déjeuner à la canneberge

    Vous avez le goût de vous gâter pendant les fêtes avec un bon déjeuner super simple au goût de Noël et qui sent Noël surtout pendant la cuisson?! Ici, j'ai décidé de me gâter d'avance pour vous le présenter et pour me rappeler de me refaire ses parfaits durant la période des fêtes. Si vous avez un sac de canneberges au congélo à passer, c'est le moment ou jamais. Des canneberges qu'on fait compoter avec du jus d'orange surmonté de yogourt grec (à la vanille est recommandé sinon, si vous n'avez pas, rajouter 2 c. à soupe de sirop d'érable au yogourt grec nature) et pour terminer on garnit le tout d'un granola plus qu'excellent au goût du temps des fêtes, voila un beau planning pour se gâter durant les quelques jours de congé que vous aurez! ;-)
    Pour 4 parfaits:

    1 ½ tasse de canneberges fraîches (ici congelées, décongelées) 
    ¾ tasse de jus d'orange  
    2 tasses de yogourt grec à la vanille (sinon si nature rajouter 2 c. à soupe sirop d'érable à celui-ci) 

    Granola épicé

    2 tasses de gros flocons d'avoine 
    1 tasse de noix hachées, au choix (ici noix de Grenoble) 
    1 c. à thé. cannelle moulue 
    ½ c. à thé muscade moulue 
    ¼ c. à thé clou de girofle moulu 
    2 cuillères à soupe de cassonade 
    2 cuillères à soupe de farine 
    ⅓ tasse de miel 
    ¼ tasse d'huile de canola (ou autre huile neutre)

    Faire le granola. Préchauffer le four à 325F. Mélanger les flocons d'avoine, les noix, la cannelle, la muscade, les clous de girofle, une pincée de sel et de cassonade dans un bol. Faire un puits dans le centre, puis ajouter le miel et l'huile de canola. Mélanger jusqu'à ce que l'avoine soit complètement mouillée et qu'aucun grain sec ne reste. 

    Étaler sur une plaque à pâtisserie (de préférence garnie de papier sulfurisé antiadhésif) et cuire pendant 15 minutes. Retirer du four, remuer une fois, puis faire cuire encore 5 à 10 minutes jusqu'à ce que le tout soit doré. Retirer du four et laisser refroidir complètement avant de le toucher. (Le processus de refroidissement est ce qui permet à des" morceaux" de se former! Conserver le granola dans un récipient hermétique jusqu'à deux semaines.) 

    Placer les canneberges fraîches et le jus d'orange dans une casserole à feu moyen. Remuer souvent, jusqu'à ce que les canneberges soient éclatées et cuites, environ 10-15 minutes. Laisser refroidir puis écraser pour un faire une purée grossière.

    Diviser la purée de canneberge dans des bocaux, puis couvrir avec ½ tasse de yogourt. Garnir de granola et déguster.

    Imprimer la recette

    (Source: Delish Knowledge

    9.12.16

    Ragoût de légumes et de "faux" boeuf

    Il y a quelques semaines de cela avec le temps frais j'avais envie d'un repas réconfortant de type ragoût. C'est certain que les souvenirs que j'ai d'un ragoût c'est celui de ma mère, aux cubes de boeuf avec de beaux légumes. Remarquez, ceux qui mangent de la viande auraient très bien pu en mettre, moi j'ai cherché une option sans. À l'origine, la recette était simplement un ragoût de légumes mais je trouvais qu'il manquait de protéines et je voulais ce repas plus soutenant. Tout ce que j'avais sous la main était du sans viande alors j'ai rajouté cela et quelques épices pour rehausser le tout. C'était délicieux mais ça manquait de "cubes" de faux boeuf encore ah ah! Tsé quand j'ai une idée fixe hein je l'ai pas dans les pieds comme qui dirait! ;) C'est donc en allant faire un tour à l'épicerie dernièrement que j'y ai songé encore et paf, je suis tombé sur ce produit de Gardein (que j'avais déjà goûté qui est excellent!) et là j'ai vraiment envie de refaire ce ragoût! La sauce est onctueuse comme tout puisqu'on passe la moitié du mélange au blender alors c'est un bel épaississant naturel. Si vous y ajoutez des cubes de faux boeuf (ou de vrai!) je vous conseille de les mettre après avoir passé le tout au blender. Qui a dit que de manger végé c'était plate hein?! :-)
    Pour 6 portions:

    1½ gros oignons jaunes ou blancs, hachés en morceaux de ¾ po 
    3 branches de céleri, hachées en morceaux de ¾ po 
    3 carottes moyennes, coupées en longueur et coupées en morceaux de ¾ po 
    2 champignons portabella (environ ½ livre), coupés en morceaux de ¾ de pouce (ici champignons blancs) 
    1 ½ c. à soupe d'ail finement haché (5 à 6 gousses) 
    5 tasses d'eau (la prochaine fois je vais faire moitié/moitié eau + bouillon légumes)
    2 livres de pommes de terre blanches (j'utilise environ 3 grosses Yukon Gold), coupées en morceaux de ¾ de pouce (pas obligé d'enlever la pelure, c'est au goût)
    ¼ tasse de pâte de tomate 
    1 cuillère à soupe de mélange d'herbes italiennes séchées 
    1 cuillère à soupe de paprika  (ici j'ai fait moitié/moitié avec du paprika ordinaire et fumé)
    2 cuillères à thé de romarin frais thym séché finement haché 
    1 c. à thé fines herbes
    1 ½ tasse de pois verts (si congelé, décongeler d'abord) 
    ½ tasse de feuilles de persil frais, hachées 
    Poivre noir et sel
      
    Chauffer une grande casserole à feu moyen et y rajouter 1 cuillère à soupe d'eau (si vous désirez, vous pouvez faire la cuisson des légumes à l'huile d'olive).  Lorsque l'eau commence à bouillir, ajouter l'oignon, le céleri et la carotte, et cuire pendant 7 à 8 minutes, en remuant fréquemment que les bords de l'oignon brunissent légèrement, et en ajoutant un peu d'eau au besoin pour éviter que les légumes collent à la poêle.
      
    Incorporer les champignons et l'ail et continuer à cuire en remuant pendant 5 minutes supplémentaires, en ajoutant de l'eau au besoin. Ajoutez les 5 tasses d'eau, les pommes de terre, la pâte de tomate, les herbes italiennes séchées, les fines herbes, le thym et le paprika. Porter à ébullition, puis réduire le feu à feu doux. Incorporer le romarin et laisser cuire pendant 15 minutes, en remuant de temps en temps. Ajouter les petits pois et cuire 5 minutes de plus, ou jusqu'à ce que les carottes et les pommes de terre soient tendres. 

    Placer 2 tasses de ragoût (bouillon et légumes) dans un mélangeur, et pulser jusqu'à ce que très lisse. Remettre le tout dans la casserole et remuer pour épaissir le ragoût et incorporer le persil. Si vous ajoutez du sans viande ou des cubes de "faux" boeuf , c'est ici que vous devriez les rajouter. Assaisonnez de poivre noir moulu et d'un peu de sel et laissez mijoter quelques minutes supplémentaires. 

    Imprimer la recette

    (Source: Straight up food
     

    7.12.16

    Végé burger d'haricots noirs

    J'ai eu 2 coups de coeur cette année en matière de burger végé : celui-ci était mon premier, celui-là mon deuxième et voici mon troisième qui, en fait, provient du même super beau blog que mon deuxième coup de coeur: Jean-Philippe. Dans ces 2 burgers, vous remarquerez l'ajout de riz brun ainsi que de légumineuses, d'épices etc. Si vous avez déjà testé d'autres versions de burger aux haricots noirs et que vous avez été déçu, celui-ci ne vous décevra pas ça c'est certain puisqu'il est franchement excellent, relevé parfaitement avec les épices et que la galette se tient aussi bien que si on y avait mis de la viande, wow, un régal! Comme j'ai voulu pousser le plaisir encore plus loin (je suis de même des soirs ça me pogne!) j'ai même fait ma végénaise maison (car j'ai eu peur en voyant le prix indiqué à l'épicerie), pas ben ben compliqué n'ayez crainte, je vous laisse la recette de Jean-Philippe plus haut, elle est EXCELLENTE et elle a exactement la même texture et le même goût qu'une mayo qui aurait eu un jaune d'oeuf (marque populaire au supermarché). Voilà un souper génialement bon qui nous a plu énormément et qui vous plaira à coup sûr, un beau coup de coeur!
    Pour 8 burgers:

    1 petit oignon haché
    1 tasse de riz brun cuit *
    1 tasse chapelure
    2 tasses de haricots noirs en conserve (1 conserve complète rincée et égouttée)
    1 c. à soupe poudre de chili
    1 c. à thé sel
    1 c. à thé cumin
    2 c. à soupe ketchup
    2 c. à soupe huile végétale
    4 pains hamburger (ici 8 car j'ai fait mes galettes un peu plus petites)
    2 tomates
    laitue au goût
     Préchauffer un four à 350°F (176°C). Déposer l’oignon haché, le riz cuit, la chapelure, les haricots noirs, la poudre de chili, le sel, le cumin et le ketchup dans un robot culinaire et broyer jusqu’à l’obtention d’une purée grumeleuse (environ 15 secondes). Transférer la préparation dans un bol et former des boulettes de la taille désirée. Déposer les boulettes sur une plaque à pâtisserie préalablement huilée.

    Cuire au four 12 minutes, retourner les boulettes et poursuivre la cuisson 10 minutes. Servir sur les pains et garnir de tomates, de laitue et des condiments de votre choix.

    *Dans une petite casserole, déposer 1/2 tasse de riz brun. Ajouter 1 tasse d’eau, couvrir et porter à ébullition. Laisser mijoter de 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que toute l’eau soit absorbée. Laisser reposer 15 minutes à couvert.

    Imprimer la recette

    5.12.16

    Carrés au beurre d'arachide et chocolat

    Ce mélange divin n'a plus besoin de présentation : il est parfait, un point c'est tout. Que ce soit en biscuit, en brownie, en tarte, en carré, en gâteau, j'aime le beurre d'arachide et le chocolat ENSEMBLE et je ne m'en lasse pas, pas plus que mes enfants. Encore un dessert sans cuisson, le tout dans la simplicité. On conserve au congélateur, on le place température ambiante un peu avant de le déguster et le tour est joué. En 24h il se pourrait bien que ces carrés aient déjà disparu, je dis ça de même innocemment hein c'est juste trop bon et tellement gourmand!
    Pour 12 carrés:

    1/2 tasse de beurre d’arachide naturel
    1 tasse d’amandes crues
    1/2 de tasse de gros flocons d'avoine
    1/4 de tasse de dattes fraîches dénoyautées
    3/4 de tasse de morceaux de chocolat noir
    1 c. à thé d’huile de noix de coco

     Dans votre robot culinaire, pulvérisez les flocons d’avoine jusqu’à l’obtention d’une farine grossière. Ajoutez les amandes et pulvérisez-les jusqu’à ce qu’elles soient également sous forme de farine grossière. Ajoutez les dattes et le beurre d’arachides et actionnez le robot jusqu’à l’obtention d’une pâte semi-homogène.

    Pressez cette pâte dans le fond d’un moule à pain 9×5 tapissé de papier ciré ou parchemin. Placez-le au congélateur pendant que vous préparez la garniture. Placez le chocolat et l’huile de noix de coco dans un bol allant au micro-ondes. Chauffez le chocolat et l’huile à coup de 30 secondes. Sortez le bol et mélangez à l’aide d’une cuillère entre chaque 30 secondes au micro-ondes. Ça ne devrait pas prendre plus d'une minute si vous mélangez bien. Si ce n’est pas encore tout à fait fondu, continuez à coup de 15 secondes ou moins pour ne pas brûler votre chocolat. Si vous êtes patients, sortez le bain-marie et amusez-vous.

    Sortez la pâte du congélateur et étendez le chocolat fondu à l’aide du dos de la cuillère ou d’une spatule. Remettez le plat au congélateur jusqu’au moment de servir. Laissez-le «réchauffer» de 15 à 30 minutes sur le comptoir avant de le couper sinon le chocolat va craquer. Si vous voyez que ce-dernier est encore trop dur, attendez simplement un peu plus longtemps. Sinon c’est bon pareil, ce sera juste un peu moins joli. Conservez les restes au congélateur.

    Imprimer la recette

    (Source: Soya et chocolat)

    2.12.16

    Tofu au miso et à la tomate

    Jamais fait bouillir votre tofu avant de le faire dorer à la poêle? Non? Moi non plus avant cette recette-ci. La texture change et devient fort intéressante : au lieu de devenir juste croustillant et doré à la poêle, il devient également moelleux en son centre et prend le goût du salé de l'eau. Vraiment une belle découverte. Est-ce que je le ferais à chaque fois ainsi? Non car ça prend plus de temps et je ne dispose pas des masses de temps pour préparer mon souper. D'ailleurs, je vous recommande de réaliser celui-ci une fin de semaine car c'est un peu plus long que je ne le pensais, peut-être un bon 45 minutes en tout. Mes 4 enfants ont vidé leurs assiettes, ils ont beaucoup aimé ça c'est certain! Le mélange sauce tomate/cinq épices/miso est des plus inusité et intéressant. Je ne sais pas si ce genre de recette peut plaire à tout le monde mais ici ça a plu à 6 personnes et j'ai vraiment hâte de refaire celle-ci car c'était bourré de saveurs! Si vous aimez les nouveautés (et le tofu!) cette recette de Ricardo est pour vous!
    Pour 4-5 portions:

    Sauce

    1 tasse de bouillon de légumes
    3/4 tasse de coulis ou de sauce tomate
    2 c. à soupe de sauce soya (ici sauce tamari)
    2 c. à thé de fécule de maïs

    Tofu

    1 lb de tofu ferme, coupé en cubes d’environ 1,5 cm (3/4 po)(ici plus petit que cela)
    2 gousses d’ail, hachées
    1 piment oiseau, épépiné et haché (ici sriracha, au goût)
    3 c. à soupe d’huile d’olive
    1/4 c. à thé de cinq-épices moulu
    1 c. à soupe de pâte de miso
    1 c. à soupe pâte de tomates

    Garniture

    2 1/2 tasses de pois mange-tout, blanchis et coupés en 3
    2 tasses de fèves germées
    1/3 tasse de feuilles de coriandre fraîche 
    Vermicelles de riz cuits

    Sauce

    Dans un bol, mélanger tous les ingrédients. Réserver.

    Tofu

    Dans une casserole d’eau bouillante salée, cuire les cubes de tofu 5 minutes. Égoutter. (Cette étape est facultative, voir note). Dans une grande poêle antiadhésive à feu moyen-élevé, dorer le tofu, l’ail et le piment dans l’huile. Ajouter le cinq-épices, la pâte de miso et la pâte de tomates. Cuire 2 minutes. Ajouter la sauce, porter à ébullition et poursuivre la cuisson 8 minutes ou jusqu’à ce que la sauce épaississe légèrement.

    Garniture

    Incorporer les pois mange-tout, les fèves germées et la coriandre. Servir avec des vermicelles de riz.

    Note

    Lors de nos tests, nous nous sommes aperçus que faire bouillir le tofu dans de l'eau salée lui donne de la saveur en plus de rehausser sa texture.

    Imprimer la recette